En séance de conseil municipal du 7 décembre 2023, tellement pressé, d’aller à son “apéro” annoncé pendant la séance, monsieur le maire de Pérols a oublié ce que devait être un débat à propos d’orientations budgétaires.
Le voilà au pied du mur “des grosses boulettes” :
Un débat non conforme à tous règlements et pratiques démocratiques est donc à refaire.


Un peu d’histoire.

Cela fait des années qu’à Pérols les débats d’orientation budgétaire sont de grande mascarade.
Deux adjoints délégués aux finances ont jeté l’éponge et ont démissionné.
Ils les remplacent en reprenant lui même le poste d’adjoint chargé des finances !

Encore une bizarrerie Pérolienne !
Être le décideur et son contrôleur en même temps, quoi de plus pratique pour monsieur le maire !

Débat d’orientation budgétaire bâclé qu’il faut reprendre en nouvelle séance d’un conseil municipal le 1 février 2024 et le 22 février 2024.
Combien nous a coûté cette boulette en frais de personnel, il faudrait le demander à l’adjoint délégué aux finances ?

Nous pensons que cela ne changera rien.
Jean Pierre Rico est dans le refus du respect du citoyen et de l’écoute des administrés Péroliens .
Il est dans le déni de démocratie !
Le refus de consultations publiques.
Un maire totalement débordé par ses aventures utopiques !
Une arrogance excessive et ultracrépidarianisme (gestion du budget et pilotage du projet.. )

Déni de démocratie, mépris des élus d’opposition, incapacité notoire à diriger une collectivité territoriale de 10 000 habitants.
A Pérols il faut tout revoir de la cave au grenier !