Une commune sans feuille de route : c’est l’accident assuré !


Monsieur le maire de Pérols entraîne-t-il la commune vers la décadence économique et opérationnelle ? (Manque de performance et d’efficacité).
Entre les habitants du village et ceux de la périphérie résidentielle, le clivage s’est accéléré, c’est une rupture sociale regrettable.
C’est le résultat d’une stratégie absurde conduite par le seul maître à bord : le Maire

Pourquoi à court terme, conserver une mairie à Pérols gouvernée par un groupe majoritaire qui ignore plus de 80 % des habitants citoyens Péroliens ?

Pour les communes de première couronne de la métropole, les analyses, des tendances de performance économique, démontrent des croissances supérieures à 4 % l’an (voir Saint Jean de Vedas )

Pour le territoire de la commune de Pérols la croissance des performances économiques stagne.
Elle est passée avant 2014 d’un rythme de + 4 % l’an à un rythme inférieur à + 1 % l’an !
Monsieur le maire de Pérols indique sur les documents du ROB 2024 une croissance négative de la ressource communale.
“Diminution des recettes de fonctionnement estimée à -1,6 %”
C’est incroyable de penser que cela puisse être vrai ?

Ne voyons-nous pas ici la Démonstration d’un échec politique ou celle d’une dérive dangereuse pour l’avenir du bloc communal ?

Pour finir son mandat et contraindre son éventuel successeur, le maire actuel de Pérols engage des dépenses de fonctionnement démesurées et il endette la commune !

Ne pas laisser de réserves (excédents) et baisser la capacité d’autofinancement nette (- de 600 € ) est un objectif ?
De plus le maire de Pérols engage sur plusieurs années des grands travaux (Avranche, place Carnot, arène, …)
Pour ce faire, il endette la commune en sollicitant 6 millions d’  € d’emprunts bancaires (2022 à 2025)
Ainsi il augmente pour plusieurs années l’annuité de la dette à un montant supérieur à 1 million d’€ /an

Tout démontre une stratégie minable de la terre brûlée :
Plus de dépenses = moins de CAF nettes.
Plus d’emprunts = plus de charges financières.
Un héritage de contraintes financières pour un successeur.
Cela avec mépris des élus de l’opposition, sans aucune consultation citoyenne, c’est un déni de démocratie !
C’est inacceptable pour les usagers Péroliens !

Nous devons tous, nous unir afin que Monsieur le Préfet procède à la mise sous tutelle la commune ! (Clic ici)
Cela présente la seule solution pour stopper tous les projets venant sans raison d’urgence ni d’intérêt général, encore plus endetter la commune de Pérols
.

Stop aux travaux d’aménagement de la place Carnot (800 k€)
Stop aux acquisitions foncières (725 k€ )
Stop aux aménagements avec fontaine sur la place Charles De Gaulle (400) €
Stop au projet PUP Camping de l’Estelle (320 k€)
Stop aux séances du conseil municipal superficielles !
Révision à la baisse du projet du port et Avranche

STOP aux emprunts bancaires sur les années 2024 à 2025 !

Conclusion : Stop à Monsieur Rico, maire de Pérols.


sosperolsnotrevillage@gmail.com